• Dans le Clan du Cerisier, la sœur de Fleur du Ciel vient de mourir en laissant deux petites chatonnes de trois lunes. L'une a un pelage noir aux reflets violacés et des yeux violets ; elle se nomme Petite Prune, et l'autre arbore une fourrure d'un blanc crémeux et des yeux vermeils; elle s'appelle Petit Lait. La première est calme, réfléchie, et peu émotive, tandis que sa sœur est sociable, souriante et enjouée.

    Si ses deux chatonnes sont opposées au niveau de l'apparence et du caractère, elle sont néanmoins très proches. Si proches qu'elles font absolument tout ensemble. Comme elles sont devenues orpheline à trois lunes et qu'il n'y avait pas de reine à la pouponnière, elles ont du apprendre à se se débrouiller seules très tôt et ont mûri plus vite que la normale.

    Le jour de leur baptême d'apprenti, le chef, Etoile du Nord, leur a désigné deux mentors, comme à l'accoutumée. Mais après la cérémonie, les deux petites chattes sont allé le voir pour n'avoir qu'un mentor pour deux. Cette demande était sans précédent, mais le chef accepta et les deux sœurs partirent s'entrainer avec leur unique mentor.

    Les semaines passèrent, ponctuées d'événements : à sept lunes, elles gagnèrent le concours de chasse du clan. A neuf lunes, elles participèrent à leur première bataille, contre le Clan du Hérisson. Ce fut aussi leur première défaite car leur chef fut tué. Une semaine plus tard, leur cousine, Aile de Pavot mourut mystérieusement... Nuage de Lait et Nuage de Prune grandirent et atteignirent bientôt leurs onze lunes. C'est à cette époque là que leur mentor mourut.

    Après le deuil, les apprenties demandèrent à leur chef de ne pas leur nommer de nouveau mentor. Dorénavant, elles apprendrai seules, ou auprès du clan entier. La chef les laissa faire, et leçon après leçon, c'est un peu du savoir de chaque guerrier qui se mit à vivre à travers ces deux petites.

    Quand elle eurent douze lunes, Nuage de Prune fut baptisée Aile de Prune, et Nuage de Lait fut renommée Plume de Lait. Les deux sœurs prodiges continuèrent à apprendre, à vivre et à se battre pour leur clan. Elle remportèrent de nombreuses batailles et firent du Clan du Cerisier le plus fort de la forêt. Elles s'éteignirent jeunes, à trente-quatre lunes, en mourant de la façon la plus noble qu'il soit pour un guerrier : au combat.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique