• Les ténèbres d'Aile d'Écume

    Salut à toi ! Voici ma deuxième longue histoire sur le même personnage ! Je reprend le même concept qu'avec Aile de Pavot (justement y'a un perso qui s'appelle Fleur de Pavot mais c'est pas fait exprès). Cette histoire est centrée sur Aile d'Écume, un personnage que j'aime bien aussi.

    Un chapitre sortira tout les deux jours.

    Je vais bientôt faire des dessins pour illustrer les différentes parties du récit. Voilà, bonne lecture !

  • Petit Écume, chaton gris argenté, est né dans le Clan du Hérisson. Son mentor l'a bien formé, et il est vite devenu guerrier sous le nom d'Aile d'Écume. Il sert bien son clan, et y est heureux.

    Mais un jour, une bataille contre le Clan du Cyprès éclata. Le clan du guerrier gris remporta la victoire, néanmoins Aile d'Écume n'était pas satisfait. Il avait bien senti que l'issue du combat aurait pu être différente si les adversaires avaient été à peine plus forts. Le chat en déduisit qu'il était faible et qu'il manquait d'entrainement.

    Alors, chaque nuit, après une journée de travail bien chargée, Aile d'Écume partait dans la forêt pour s'entrainer, encore et encore, jusqu'à ne plus pouvoir tenir debout. Il s'entraina ainsi pendant sept nuits. Il réussit à s'habituer à ce rythme, et sentait enfin les améliorations. Mais le soir de la huitième nuit, alors qu'il s'entrainait seul, quelque chose le percuta et le blessa. Aile d'Écume se releva en colère, mais au moment où il s'apprêtait à répliquer, il ne vit qu'une masse sombre s'avancer vers lui. La masse prit peu à peu l'apparence qu'un chat noir à l'air fantomatique. Aile d'Écume se mit sur la défensive, pendant que le nouveau venu lui tournait autour, griffes découvertes. Le chat noir lui expliqua d'une voix mielleuse, qu'il se nommait Flèche Noire. Les anciens avaient remarqué ses efforts, et avait envoyé un mentor pour le rendre imbattable et faire de lui le plus grand guerrier de la forêt.

    Aile d'Écume n'en crut pas ses oreilles : enfin quelqu'un qui remarque ses progrès et qui le récompense. Le chat gris accepta aussitôt, et Flèche Noire lui expliqua qu'il devra se rendre dans cette clairière toutes les nuits, jusqu'à avoir un niveau correct. Ensuite, il aurait le droit d'arpenter le territoire des chats des étoiles et de se mesurer à des guerriers bien plus forts. Sur ces mots, le fantôme disparut et une brume grise et épaisse tomba sur la clairière.

    Le lendemain, Aile d'Écume était impatient de retrouver son nouveau mentor. Il se prépara à cette rencontre, et quand la nuit fut tombée, il se rendit dans la clairière. Flèche Noire l'attendait. Ils se battirent férocement, n'hésitant pas à planter leurs griffes tranchantes dans la fourrure de leur adversaire. Aile d'Écume ne s'en tira pas trop mal, mais il était évidant que le chat noir avait plus de force, d'agilité et de technique. Il était surpassé dans tous les domaines.

    Soir après soir, Aile d'Écume et Flèche Noire se retrouvaient pour se battre, et nuit après nuit, le corps du chat gris comptait de plus en plus de cicatrices. Puis vint un jour, où après l'entrainement, Flèche Noire annonça à son apprenti qu'il était prêt pour se rendre dans le lieu où il progresserait plus en trois nuits qu'il ne l'avait fait en trois lunes. L'esprit nocturne plongea alors la clairière dans les ténèbres. Une brume noire et poisseuse enveloppa Aile d'Écume, l'empêchant de partir. Malgré son excellente vue, le chat gris était complètement aveugle. Un frisson glacial l'envahit, avant de disparaitre. Aile d'Écume avait retrouvé la vue et se trouvait maintenant dans une forêt inconnue.

    Les arbres avaient des tronc blancs comme des os, et leur feuillages s'étendait jusqu'au ciel dépourvu d'étoiles. La lune rouge étaient la seule source de lumière. Aile d'Écume se retrouva seul. Après avoir marché quelques temps, il entendit des voix. Il se guida grâce à elles à travers la forêt, et arriva dans une clairière remplie de chats. Aucuns ne semblait le remarquer. Il allait s'avancer vers eux, quand Flèche Noire apparu derrière lui. Un appel résonna alors dans la clairière. Un grand chat blanc fantomatique, comme Flèche Noire, se dressait sur un grand rocher. Ses yeux d'un bleu glacé balayèrent la foule. Il fit signe aux mentors de le rejoindre. Les guerriers des étoiles se détachèrent des rangs, et montèrent derrière lui. Il ne restaient qu'une quinzaine de chat devant le chef. Le chat blanc se nommait Étoile Effilée. Il expliqua aux apprentis qu'il avaient été choisit pour leurs compétences et leur esprit de compétition. Ils allaient être formés pour devenir les meilleurs guerriers que la forêt n'est jamais connue.

    Aile d'Écume était fier d'appartenir à un tel mouvement. Chaque nuit, il se rendait en rêve dans cette forêt et se battait avec les guerriers. Et chaque fois, il se débrouillait pour cacher ses cicatrices. Une nuit, alors qu'il s'entrainait avec Flèche Noire, il lui demanda pourquoi le Clan Céleste avait remarqué. Il n'était pas plus extraordinaire que le lieutenant, et moins féroce que certains guerriers. A ces mots, le guerrier noir le regarda avec dédain. Il lui annonça qu'il n'avait jamais dit qu'il faisait parti du Clan Céleste.

    Aile d'Écume était horrifié. Si il n'était pas sur le territoire du Clan Céleste, alors il était dans la Forêt Sombre ! En réalisant ça, le chat gris parti immédiatement en courant. Il s'élança de toutes ses forces, le plus loin et le plus vite possible, pendant que Flèche Noire lui lançait un "bienvenue en enfer !"...

    Aile d'Écume se réveilla en nage dans son nid. Il sorti de la tanière, toujours effrayé et pris une grande inspiration. Il leva la tête vers le ciel qui se teintait de rose et de jaune. Le soleil était en train de se lever, tout allait bien. Le chat gris s'assit et remit de l'ordre dans ses pensées. Il avait été entrainé dans une histoire qui le dépassé totalement. Il avait été piégé par Flèche Noire. Il ne cherchait pas a dominer la forêt, il voulait juste être le meilleur possible pour servir son clan. Aile d'Écume pris la décision de ne plus retourner dans la Forêt Sombre. Et même si Flèche Noire devait hanter ses nuit, il n'y remettrait jamais les pieds.

    Aile d'Écume était déterminé. Il avait pris une ferme décision, et ne comptait en aucun cas revenir dessus. Malgré ses cauchemars fréquent, il n'était plus retourné dans la Forêt Sombre. Il en était enfin débarrassé. Aile d'Écume pu reprendre une vie normale parmi son clan. Il patrouillait avec ses camarades, chassait avec ses amis... Il trouva même l'amour.

    C'était une petite chatte, guerrière depuis peu, qui portait le nom de Fleur de Pavot. Elle avait une fourrure soyeuse noire et blanche, et de beaux yeux vermeils. Et Aile d'Écume l'aimait. Il passait beaucoup de temps avec elle. Ils apprirent à se connaitre dans les moindres détails. Elle chassait bien, mais se battait bien surtout. Même avec l'entrainement que lui avait donné Flèche Noire, Aile d'Écume avait du mal à la battre. Elle était vive et forte, et toujours prête à combattre pour s'améliorer.

    Un jour, Aile d'Écume lui fit remarquer qu'elle avait une fine cicatrice sur son épaule. Il ne l'avait jamais remarqué avant, et lui demanda dans quelle bataille elle l'avait eu. Fleur de Pavot lui répondit qu'il n'avait pas à s'en préoccuper. Selon elle, ce n'était pas important. Alors Aile d'Écume respecta sa volonté, et n'en parla plus. Seulement, quand il remarqua que chaque jour, une cicatrice s'ajoutait à la précédente, il ne pu plus éviter le sujet. Fleur de Pavot, en amie intime, lui confia son secret. Et les yeux d'Aile d'Écume s'écarquillèrent pendant qu'elle racontait comment les guerriers fantômes l'avaient emmenée dans la Forêt Sombre.

    Le chat gris avait beau lui dire que ce n'était pas le Clan Céleste qui l'avait recruté, qu'il fallait qu'elle parte de cet endroit maudit, Fleur de Pavot ne voulait pas l'écouter. Elle apprenait beaucoup de choses, se défendait-elle, elle était talentueuse et ne se blessait pas beaucoup. Il n'y avait aucun mal à apprendre de nouvelles techniques, même dans ce lieu. Alors Aile d'Écume, impuissant, la laissa faire.

    Un jour, Fleur de Pavot annonça à son compagnon que son mentor de la Forêt Sombre allait passer le relais à un chat encore plus fort. Un dénommé Griffes Blanches. Il allait entrainer Fleur de Pavot, pour faire d'elle la meilleure des apprentis. Aile d'Écume était heureux pour elle, mais surtout très inquiet. Se battre avec le second d'Étoile Effilée était bien plus dangereux qu'avec un guerrier normal, aussi fort soit-il. Il recommanda à Fleur de Pavot d'être encore plus prudente avec lui, et de ne pas aller trop loin.

    Le lendemain, Fleur de Pavot se réveilla avec beaucoup de blessure. Aile d'Écume insista pour qu'elle aille voir le guérisseur, mais sa compagne l'ignora. Pour elle, ces blessures allaient vite guérir. Mais chaque matins, elle avait de plus en plus de cicatrices. Le Clan commençait à s'alarmer. Elle était consignée chez guérisseur. Mais peut importe ce qu'il faisait, tout les jours une nouvelle plaie apparaissait. Aile d'Écume était très inquiet pour elle. Il ne voulait pas la perdre, mais Fleur de Pavot continuait à ce rendre dans la Forêt Sombre. Elle voulait apprendre, devenir plus forte. Quand les deux chats parlaient ensemble, elle disait toujours "encore une fois", "c'est la dernière", "je suis presque la meilleure", "bientôt je battrait mon mentor"...

    Mais un jour, elle ne se réveilla pas.

    Aile d'Écume était dévasté. Il avait tout tenté pour persuader Fleur de Pavot de rester avec lui. Mais elle était allé trop loin et n'avait pas pu revenir. Tout le clan était troublé, personne ne savait d'où venaient les blessures de Fleur de Pavot. Aile d'Écume était partagé : dire qu'elle se rendait dans le lieu maudit et déshonorer son esprit, ou garder le secret mais ne pas être fidèle au clan ? Il ne parvenait pas à trancher.

    Aucun des deux choix n'étaient le bon. Aile d'Écume ne voulait pas décider. Il voulait seulement que Fleur de Pavot revienne. Il voulait chasser avec elle, se battre, patrouiller. Il voulait avoir une vie heureuse, des chatons. Il aurait voulu vieillir avec elle. Fleur de Pavot ne pouvait pas l'abandonner. Aile d'Écume ne pouvait pas l'abandonner. Elle était sûrement dans la Forêt Sombre. Tout ceux qui meurent là bas y restent, non ? Alors il fallait qu'il y aille aussi. Mais pour toujours.

    Alors Aile d'Écume chercha à retourner en rêve dans le lieu sans étoiles. Mais sans succès. Flèche Noire ne venait plus le chercher. Le guerrier fantôme avait eu raison, en acceptant de s'entrainer, Aile d'Écume était entré en enfer.

    Le chat gris ne savait plus quoi faire. Il se renseigna lors des assemblées, écouta les contes des anciens, questionna ses aînés. Il en arriva à la conclusion que seuls les meurtriers, les chats fourbes et mauvais, ceux au cœur empoisonné par la soif de pouvoir ou de sang se rendaient dans la Forêt Sombre. Aile d'Écume n'était ni mauvais, ni avide de sang. Mais il pouvais tuer. Si il tuait un innocent, le Clan Céleste ne lui ouvrirait pas ses portes. C'était le plan parfait.

    Pendant la nuit, Aile d'Écume se glissa aussi silencieusement que possible dans une tanière. A la manière de Flèche Noire, il sorti ses griffes sans faire de bruit, et coupa net la gorge de Nuage d'Azur. L'apprenti n'eu même pas le temps d'ouvrir les yeux, qu'il était déjà mort. Le guerrier gris entrepris de tuer les autres novices, puis nettoya ses griffes pour ne pas laisser de traces, comme le lui avait appris son mentor nocturne. Maintenant qu'il avait pris la vie de plusieurs chatons, sa seule destination serait la Forêt Sombre.

    Aile d'Écume marcha longtemps dans les bois. Il était sorti du territoire depuis plusieurs heurs déjà et le ciel était presque bleu clair. Les arbres s'espaçaient de plus en plus, et le chat sorti de la forêt. La terre s'arrêtait devant lui. Il était arrivé au bord d'une falaise. Il s'assit et regarda le ciel se teinter de rose de jaune. Ce serait surement la dernière chose qu'il verrait. Quand le soleil apparu, Aile d'Écume de leva. Il pris une grande inspiration. C'est bien ce qu'il voulait. Il était sur de sa décision. Il s'avança jusqu'au bord du gouffre et fit un pas en avant. Dans sa chute, il se retourna de manière à toucher le sol avec le dos en premier, et regarda le haut de la falaise. Un silhouette apparue soudain. Une chatte à demi transparente, avec une aura lumineuse et brillante. Une chatte qui pleurait.                                                                                                Aile d'Écume écarquilla les yeux. Il aurait pu la reconnaitre entre mille, cette silhouette qu'il connaissait si bien. Un larme s'envola quand il compris qu'il avait fait le mauvais choix. Il se retourna pour essayer de se rattraper mais,

     

    le sol était déjà là.

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique