• Grand Roman

    Membres du clan de la Feuille :

     

    CHEF Étoile du Ciel – mâle au beau pelage gris et blanc

     

    LIEUTENANT Plume de Geai – Mâle gris clair

    apprenti : Nuage d'Ajoncs

    GUÉRISSEUSE Fleur de Bruyère – chatte grise aux yeux verts

     

    GUERRIERS

    Cœur de Cerisier – femelle écaille

    Demi Lune chatte blanche aux yeux ambrés, mère de Nuage de Loir

    Pluie de granit – chat gris foncé

    apprenti : Nuage de Souris

    Fougère Enroulée – chatte brune tachetée

    apprenti : Nuage de Loir

    Plume Noire – chat noir, père de Nuage de Loir

    Plume d'écureuil – mâle roux clair

    apprentie : Nuage de l'Aube

    Fleur de Lilas – petite chatte blonde aux yeux verts

    Pelage d'Oiseau – mâle blanc au poil épais

    Cœur de Mousse – guerrière blanche

    Queue de Merle – jeune chat noir et roux

    Cœur de Pavot – grand matou brun foncé, oncle de Nuage de Loir

     

    APPRENTIS

    Nuage d'Ajoncs – petit chat au pelage roux flamboyant

    Nuage de l'Aube – chatte blanche mouchetée de roux aux yeux bleus clairs

    Nuage de Loir – chat noir au ventre brun foncé

    Nuage de Souris - femelle au poil brun

     

    REINES

    Pelage d'Étincelles – chatte blonde mouchetée de plus foncé

     petits : Petite Sauge et Petite Mente chatte noire et blanche et chat gris aux poils longs

     

    ANCIENS

    Croissant de Lune – chat blond avec une tache noire en forme de croissant sur le dos

    Poil de Jais – chatte noire au yeux ambrés

  • Bienvenue dans le coin des perso.. Ici, chaque chat qui le voudra, pourra se présenter. Voilà donc Nuage de Loir qui s'est proposé :

     (le 25/12/17)

    Salut ! Je m'appelle Nuage de Loir et je suis très heureux de pouvoir me présenter lors d'un événement si important ! Mais je voudrais tout d'abord remercier Plume d'Argent, sans qui rien ici n'aurait pu voir le jour, y compris moi. ...

    Bien ! Alors, pour commencer, je m'appelle Nuage de Loir ; mais ça vous le saviez déjà, hein ? J'ai six lunes et demi, je suis l'apprenti de Fougère Enroulée et j'appartiens au Clan de la Feuille. Je suis un chat de taille moyenne, au poil noir et brun foncé, et aux yeux ambrés, un peu jaune. J'aime bien cette couleur, elle me fais penser au printemps, quand les fleurs s'ouvrent, mais aussi à l'automne : c'est la couleur des feuilles quand elles tombent et qu'elles sont dorées et rouges. Ce sont mes deux saisons préférées. L'hiver il faut froid et humide, et l'été il fait trop chaud.

    En général, je suis plutôt content et positif. Mais il m'arrive d'être ronchon. Comme l'autre fois, où je n'ai pas pu quitter le camp de la journée. Tu sais, quand Pelage d'Étincelles avait perdu Petite Sauge et Petite Menthe. D'ailleurs, j'aime bien ce dernier. Il est timide et un peu réservé mais il a l'air sympa. J'espère l'avoir bientôt comme compagnon de tanière. On pourra chasser ensemble. Je suis très bon à la chasse, tu sais ? Une fois j'ai même attrapé un merle énorme ! Je suis bon au combat aussi. Mais un peu moins. Je préfère sentir le vent dans ma fourrure lorsque je pourchasse un écureuil à travers le bois. C'est agréable. Par contre, il faut faire attention où on met les pattes. Nuage de l'Aube m'a raconté qu'une fois elle était tombée dans un ruisseau par mégarde. Je la plains : moi, je déteste l'eau. Ça rend mon poil lourd et tout mouillé. Enfin, c'est normal, l'eau ça mouille ! Je m'en suis rendu compte à ma première pluie, quand j'avais deux lunes. Ce jour là, il pleuvait comme si le Clan Céleste avait détourné le torrent pour qu'il tombe sur nos têtes. Comme j'entendais le martèlement des gouttes, je m'étais aventuré hors de la tanière pour voir comment était la pluie. Une fois dehors, l'orage s'est abattu sur moi d'un coup. J'ai eu tellement peur que je me suis rué dans une autre tanière, croyant que s'était la pouponnière. Mais une fois à l'intérieur, je me suis aperçu que plein de grands chats inconnus étaient couchés. L'un d'eux a levé sa grosse tête vers moi et j'ai reconnu un guerrier. Il m'a dit que je n'avais rien à faire ici et que j'aurais du rester avec ma mère. Mais il pleuvait trop fort et le guerrier n'avait pas envie de se mouiller rien que pour me ramener. Alors il m'a proposé de dormir avec lui le temps que l'orage s'arrête. C'est comme ça que j'ai dormi pour la première fois dans l'antre des guerriers ! J'ai compris après coup que le grand chat était mon oncle. Il s'appelle Cœur de Pavot, il est brun foncé aux yeux verts, n'a pas de compagne et c'est un chat très attentionné. Tout le contraire de mon père, Plume Noire. Lui est noir, a les yeux bleus, et n'est jamais venu me voir dans la pouponnière. Je crois que ma mère et lui ne s'aiment même pas. Ma mère, c'est Demi Lune, une chatte blanche aux yeux ambrés. Elle est très gentille et me protège beaucoup. Peut être parce que je suis son seul chaton. Notre guérisseuse, Fleur de Bruyère, m'a un jour raconté que j'ai eu un frère. Il était blanc comme la neige et son pelage était tout duveteux, comme un flocon. Je pense que c'est pour ça que Demi Lune l'a appelé Petit Flocon. J'aurais bien aimé le connaître davantage : on aurait mis la pagaille dans la tanière des apprentis les jours de pluie et on se serait entraînés ensemble. C'est quand même dommage qu'il soit mort. …

    Mais j'ai des camarades supers. Surtout Nuage de l'Aube, l'apprentie de Plume d'Écureuil. Elle est rousse pâle, légèrement blanche. Ses yeux sont bleus clairs comme le ciel hivernal... Nuage d'Ajoncs, l'apprenti de Plume de Geai le lieutenant, n'est pas mal non plus ! Son pelage roux est tellement beau, je l'envie ! Il y a Nuage de Souris aussi. Je la connais moins mais je crois que c'est Pluie de Granit son mentor. Nuage de l'Aube m'a dit qu'elles avaient le même âge toutes les deux. Moi, je pense que je suis à peu près de la même année que Nuage d'Ajoncs. Il a été baptisé une lune avant moi, je crois. Mais je ne suis pas sûr, il faudrait que je lui redemande. Ah ! Voilà Fougère Enroulée qui s'approche en compagnie d'autres guerriers. Je vais devoir y aller. J'espère qu'on va aller chasser ! Salut ! que le Clan Céleste illumine ton chemin !

     

     

     

    Merci à Nuage de Loir pour cette belle présentation. Tient, voilà Nuage de l'Aube qui s'avance discrètement, je me demande pourquoi. Je vous la laisse :

     (le 01/01/18)

    à propos des personnages...

    Salut ! Moi c'est Nuage de l'Aube ! Comme c'est le nouvel an, je me suis dit que j'allais me présenter aussi. Il n'y a pas que Nuage de Loir qui a ce privilège ! Mais ne dites pas à Plume d'Écureuil que je suis ici, normalement je dois changer la litière des anciens !

    Bon, commençons : je m'appelle Nuage de l'Aube, je suis l'apprentie de Plume d'Écureuil. J'ai les yeux bleus clairs et ma fourrure est rousse pâle. Nuage de Loir dit qu'il y a aussi du blanc, mais je ne le crois pas, je préfère le roux. Avec le vert, ce sont mes couleurs préférées. Ma saison préférée, c'est le printemps, quand le froid part, et que les proies reviennent. Comme ça, on peux chasser et nourrir le clan. J'adore chasser, j'ai la sensation de me rendre utile et de servir mon clan. En me battant aussi, je défend mon territoire, mais chasser c'est quand même mieux. Nuage de Loir vous a t-il dit qu'un jour j'étais tombée dans un ruisseau ? C'était après un orage : les creux de notre territoire se remplissent souvent d'eau après les fortes pluies. Pauvre Nuage de Loir qui n'aime pas l'eau. Moi non plus ce n'est pas mon fort, mais je ne vais pas jusqu'à me plaindre à tout le monde. J'espère qu'il ne vous a pas trop embêté ! Ce qu'il peut être bavard quand il veut ! Quoi ? Moi aussi je parle trop ? D'accord, peut être un peu, mais moins que mon camarade ! Non ? Bon, si tu veux.

    Je n'ai pas parlé de ma famille ! Alors voilà : Je suis fille unique, ma mère, c'est Cœur de Cerisier, et mon père c'est Plume d'Écureuil. Je sais que normalement, les parents n'entraînent pas leur enfant, mais je suis une exception ! Je suis extraordinaire en plein d'autre chose aussi : par exemple, saviez-vous que mon tonton, c'est Plume de Geai ? C'est frère de Cœur de Cerisier, et le prochain chef ! Génial non ? Mais d'abord, il faut qu'Étoile du Ciel rejoigne le Clan Céleste. Attends ! Je n'ai pas dis que j'ai envie de changer de chef ! C'est juste que j'ai hâte d'être de la famille du meneur. Nuage d'Ajoncs a de la chance de l'avoir comme mentor. Nuage de Loir a Fougère Enroulée et Nuage de Souris a Pluie de Granit. J'aime bien Nuage de Souris, elle n'est pas très bavarde mais c'est ce qui la rend intéressante : comme ça, je peux tout deviner. En fait, c'est une ninja ! Non... je rigole ! C'est marrant hein ? Non ?, d'accord... On a huit lunes toutes les deux parce qu'on est née le même jour, c'est génial ! Mais même dans la pouponnière, Nuage de Souris n'a jamais été très aventureuse et enjouée. Elle est plus du genre à rester seule, sans moi. J'ai toujours été la plus joyeuse de nous deux. Mais Nuage de Souris est très réfléchie, posée, initiative, intelligente, persuasive... Et, heu... Et Nuage d'Ajoncs est super aussi ! Il est beaucoup plus timide et craintif, mais il est intelligent et a souvent de bonnes idées, même si il ne les exposent pas toujours. Ça ne lui réussit pas beaucoup, de rester sans rien dire. C'est comme une fois, Nuage d'Ajoncs venait d'être nommé apprenti, et Plume de Geai l'a emmené faire le tour du territoire. En arrivant à côté des rochers chauds, il a vu des chats ennemis qui avançaient dans notre partie. Mais il ne l'a pas dit, et le soir, on a été attaqués. Queue de Merle a faillit rejoindre le Clan Céleste cette fois, il avait été profondément touché au dos et avait perdu beaucoup de sang. Il s'en est fallut de peu avant qu'il ne meure, mais Fleur de Bruyère l'a sauvé. Personne n'a douté de ses capacités à soigner, et on a tous cru en elle. Mais malgré notre victoire, si Nuage d'Ajoncs avait dit à Plume de Geai que le Clan de la Source nous envahissait, on aurait pu les arrêter avant qu'ils n'atteignent le camp. Je ne fait aucune reproche à mon camarade, c'est juste que parfois, il est trop discret. Il arrive même à me faire peur, en passant devant moi ! Je ne l'entend jamais arriver, à croire qu'il peut se téléporter ! Lui aussi c'est un ninja !!

    Bon, il faut vraiment que j'aille m'occuper des litières des anciens, sinon ils vont m'arracher les oreille, et Plume d'Écureuil mangera se qu'il reste, si il reste quelque chose de mes précieuses oreilles. Aie aie aie ! Le voilà qui rentre de patrouille, je ferais bien de filer me cacher, salut !

     

     

    Salut Nuage de l'AubeC'est sympa à elle de se présenter, mais il ne faut pas négliger les corvées ! Et la voilà qui recommence ! Mais cette fois elle pousse Nuage de Souris vers nous... :

     (le 05/01/18)

    Bonjour, je me présente parce que Nuage de l'Aube m'y a forcée. Elle voulait absolument découvrir ma vie alors elle m'a dit de répondre à une série de questions de sa préparation :

    - Je m'appelle Nuage de Souris,

    - je suis née à la fin de l'Automne,

    - j'aime autant le combat que la chasse,

    - je n'aime pas le Clan de la Source,

    - ma litière est tout le temps propre,

    - je n'ai jamais goûté de scarabées,

    - je ne m'amuse pas à sauter sur la tanières du chef,

    - je n'...

    Non mais, c'est quoi cette question ?! N'importe quoi Nuage de l'Aube ! Bon, je vais devoir me présenter à ma manière.

    Moi c'est Nuage de Souris. J'ai huit lunes, bientôt neuf. Mon pelage est brun et très légèrement tacheté. Mes yeux sont verts clairs comme les feuilles du printemps, et je suis plutôt haute sur pattes. Je suis la fille de Fougère Enroulée et de Pelage d'Oiseau, Queue de Merle est mon grand frère. Je suis l'apprentie de Pluie de Granit. Il a trente six lunes. Son pelage est gris foncé avec de petite taches noires sur les pattes, et ses yeux sont bleus clairs. Je l'aime bien : il est sérieux comme moi. Il ne fait pas de compliments à la légère, donc je sais quand j'ai particulièrement bien réussi un exercice. Il n'est pas très sociable, mais les amis qu'il a lui sont loyaux jusqu'au bout des moustaches. En fait, je suis comme lui sur de nombreux points, c'est sans doutes pour ça qu'Étoile du Ciel nous a mit ensemble. Comme lui, j'aime me battre. J'aime aussi chasser, mais je préfère défendre mon clan, et mon territoire. Nos ennemis n'ont qu'a bien se tenir. Je compte même les chats que j'ai battu : pour l'instant, j'en suis à trois. Mais ce n'est qu'un début, puisqu'il n'y a eu qu'une escarmouche, avec le Clan de la Source. Ils avaient franchit la frontière et j'ai eu la chance d'être de la patrouille qui les a fait fuir. C'est le Clan de la Source qui nous cause le plus d'ennuis ces temps-ci. Ils prétendent qu'on leur vole du gibier, alors qu'aucun de nous ne voudrait manger du poisson pourrit. Pas même Cœur de Pavot, qui a toujours eu des goûts bizarres. Cœur de Pavot est l'oncle de Nuage de Loir. Ils ont l'air de bien s'entendre tout les deux. Moi, je ne suis pas très proche de ma famille. Pelage d'Oiseaux est très occupé avec les vétérans, maintenant que Fougère Enroulée a un apprenti, elle a moins de temps à m'accorder, et Queue de Merle est trop naïf, il préfère s'amuser avec son amie Fleur de Lilas. Ils sont très proche, peut être qu'ils vont avoir des chatons. Moi je ne suis tombée amoureuse qu'a la pouponnière. C'était le chaton de Demi Lune, Petit Flocon. Il était tout blanc, avec de grand yeux bleus clair. Quand je l'ai vu naître, je l'ai tout de suite préféré à Nuage de Loir. Il a grandi et on est devenu de plus en plus proche, c'était l'époque où on était encore jeunes et naïfs. Puis un jour, celui de mes quatre lunes, il neigeait, il faisait un froid glacial. Demi Lune et ses chaton étaient sortit pour une petite balade en forêt, et il faisait déjà nuit quand ils étaient rentrés. Sans Petit Flocon. On m'a expliqué qu'il été mort de froid parce que Demi Lune avait préféré porter son autre chaton, et le laisser marcher à coté d'elle. C'est depuis ce jour que je la déteste. Elle aurait pu sauver Petit Flocon, mais elle l'aimait moins. Moi je l'aimais et je l'ai perdu...

    C'est en partie à cause de ça que je me suis un peu renfermé.

    Mais… ! J'en ai trop dis sur moi, ça suffis. Au revoir. Et ne dites rien de ce que je vous ai raconté, ou vous aurez affaire à moi !

     

    Et bien ! Il ne faut pas l'énerver celle la ! Au revoir Nuage de Souris, et peut être à bientôt !

     

     


    8 commentaires
  • PETIT LOIR PEINAIT À AVANCER dans la neige. Une rafale glaciale le fit tomber dans la poudreuse qui trempa son pelage noir. Des croc lui saisir délicatement la nuque et le remis sur pattes.

    • Attend-moi ! gémit-il. Je vais me perdre !

    • Tu ne te perdra pas tant que je serais là, chuchota une voix à son oreille.

    Petit Loir leva la tête et vit une chatte blanche, comme la neige qui tombait autour d'eux. Son odeur était chaude et lactée, et le chaton noir reconnu sa mère. Il fit un effort pour se rappeler de son nom.

    • Demi Lune !

    Mais oui c'est ça ! pensa Petit Loir. Ma mère s'appelle Demi Lune !

    La chatte grise qui avait miaulé ce nom était restée en retrait et ne bougeait plus, penché sur un minuscule chaton. Il disparaissait presque à cause de son pelage blanc qui se confondait avec la neige

    • Qui-y-a t'il Fleur de Bruyère ? demanda la mère des chatons, inquiète.

    • C'est Petit flocon ! Il ne bouge plus du tout ! s'affola la chatte grise.

    • Non ! cria Demi Lune en accourant vers le tout petit chat. Petit Flocon réveille toi ! lui ordonna-telle en le secouant. Réveille toi s'il-te-plaît ! J'ai besoin de toi !

    Son amie posa une patte hésitante sur l'épaule de la reine endeuillée.

    • Il est parti chasser avec le clan Céleste. lui dit'elle d'une voix tremblante Son heure était venue.

    • Non ce n'est pas possible. Il est trop jeune !

    Mais dès que la patte de Demi Lune toucha Petit Flocon, le corps du chaton roula sur le côté, interne.

    • Il faut rentrer au camp. On ne peut plus rien faire pour Petit Flocon mais tu a encore Petit Loir.

    Fleur de Bruyère pris le petit mâle noir par la peau du coup et celui ci sursauta et éternua lorsqu'un flocon lui atterrit sur la truffe. Demi Lune pris son chaton déchus et les suivit, la tête basse, lourde de chagrin et la petite troupe frigorifiée pris le chemin du retour vers le camp.


    votre commentaire
  •  

    • PETIT LOIR ? PETIT LOIR ?

    Petit Loir se réveilla en sursaut dans la pouponnière, sa mère, Demi Lune, penché sur lui.

    • Tu es enfin réveillé ? C'est pas trop tôt, ça fait une éternité que j'essaie de te lever. Mais tu as vu ta fourrure ! s'écria-t-elle horrifiée. Fais vite ta toilette, Étoile du Ciel a rassemblé tout le monde pour ton baptême d'apprenti !

    Mon baptême d'apprenti ? Mon baptême d'apprenti bien sûr ! pensa le chaton. Comment avait-il pu l'oublier ? Il se redressât et entreprit de faire une toilette rapide pour enlever les plumes et les morceaux de mousse accrochés à son pelage noir, mais sa mère le poussait déjà dehors et ils sortirent dans la clairière où tout le monde s'était rassemblé. Petit Loir s'approchât aussi dignement que possible en essayant d'ignorer les regards surpris de ses camarades et vint se placer au premier rang. Étoile du Ciel sauta du promontoire et s'assit devant le chaton. Sous le soleil d'hiver son pelage gris clair luisait d'une lueur argentée.

    • La mauvaise saison promet d'être difficile mais c'est le bon moment pour nommer des apprentis. Fougère Enroulée, la héla Étoile du Ciel, tu es une guerrière forte et loyale, j'espère que tu sauras transmettre tout ce que tu as appris à Nuage de Loir.

     

    Fougère Enroulée... très bon choix. C'est une formidable guerrière. Je ne m’ennuierai pas avec elle, pensa le nouvel apprenti.

     

      • JE FERAIT DE TOI le plus valeureux guerrier que le clan n'ait jamais connu, lui dit Fougère Enroulée, quand leurs truffes se frôlèrent.

      • Nuage de Loir ! Nuage de Loir ! le clama le clan tout entier.

      La voix de sa mère, Demi Lune, était plus forte que les autres tellement elle était fière. Seul son père, Plume Noire, restait silencieux. Depuis sa naissance, il l'évitait comme si il n'avait jamais souhaité avoir un chaton.

      • Il n'est pas fier de moi ? demanda Nuage de Loir à sa mère. Elle se contenta de hausser les épaules, trop heureuse pour se soucier de quoi que ce soit.

      • Bravo Nuage de Loir, le félicita Nuage de l'Aube, une chatte blanche mouchetée de roux. Tu verras, c'est super d'être apprenti.

      • Tu viens ? demanda Fougère Enroulée, on va faire le tour du territoire. Pluie de Granit et son apprenti viennent aussi.

      • D'accord !

      L'apprenti passa sous la voûte qui marquait l'entrée du camp puis partit dans les sous-bois guidés par son mentors en direction des grands chênes, là où les quatre clans se rassemblaient. De tous les clans, celui de la Brume est le plus discret. Celui des Nuages, le plus rapide pour parcourir la lande dans laquelle ils vivent. Le clan de la Source, bon nageur, préfère pêcher dans les multiples ruisseaux de son territoire. Puis le clan de la Feuille, lui, traque les rongeurs dans les sous-bois. Nuage de Loir était fier d'appartenir au clan de la Feuille, si fort, si puissant à ses yeux. Il aimerait bien en être un jour le chef. Cela devrait être chouette, se dit-t-il.

    •  

      • Nuage de Loir ? Tu rêve ? La voix de son mentor le tira de ses pensées et il s'aperçut - trop tard - qu'il allait droit dans un frêne.

      • NUAGE DE LOIR, tu vas bien ? lui demanda Fougère Enroulée, quand il se pris l'arbre.

      •  Oui, oui, ça va, répondit-t-il agacé.

      • Tant mieux, car on n'a pas encore fini le tour du territoire.

      • Dans ce cas, allons-y avant qu'il ne fasse nuit, rétorqua l'apprenti.

        Après avoir longé la barrière épineuse qui gardait l'entrée du camp, la petite troupe arriva devant un gigantesque chêne noir.

      •  C'est le vieux chêne. Les novices l'appellent le chêne céleste tellement il est grand. On dit qu'il monte jusqu'au ciel, et avec lui, le Clan Céleste annonça Pluie de Granit quand ils furent arrivés, c'est là que les guérisseur se rejoignent à chaque demie-lune.

      • Waw, s'extasia Nuage de Loir devant la beauté de l'arbre. Un jour, je monterai tout en haut et j'attraperai un oiseau.

      • Je ne suis pas sûr que ce sera pour tout de suite, lui dit son mentor. Plus tard, peut être. Venez, nous n'avons pas encore fini.

        Le groupe de chats arriva bientôt devant de grands rochers où des chats au parfum étrange prenaient le soleil. Derrière les rochers, une rivière coulait.

      • Voici les rochers chauds, leur apprit Fougère Enroulée. Cette partie du territoire appartient au clan de la Source. Nous n'avons donc pas le droit d'y aller. Tu sens l'odeur du marquage ? ajouta-t-elle pour son apprenti.

      •  Oui.

      •  Tu ne dois pas passer de l'autre côté d'accord ? Les chats, là-bas, ils appartiennent au clan de la Source. Mémorise bien leur odeur.

      •  D'accord. 

        APRÈS AVOIR INSPIRÉ A FOND et renouvelé le marquage de la frontière, les quatre chats partirent vers une autre direction et traversèrent une clairière, montèrent sur un rocher où la mousse avait élu domicile, sautèrent au dessus d'un petit ruisseau et arrivèrent à un endroit ou les arbres commençaient à se raréfier.

      • Pouah ! s'exclama Nuage de Loir en fronçant la truffe. Qu'est-ce qui sent comme ça ? Ça pue !

      • C'est une route.

        Un chat brun avec un collier bleu avait parlé.

      •  Bonjour Hugo, le salua Pluie de Granit.

        Fougère Enroulée expliqua aux apprentis qu'Hugo était un chat domestique mais que s'était un ami et qu'il avait donc le droit d'aller sur cette partie du territoire.

      •  Les hommes s'y déplacent avec des voitures, continua à raconter le chat brun. Avec un peu de chance, vous pourrez peut-être en apercevoir.

        Les félins marchèrent en direction de la route et, à mesure qu'ils se rapprochaient, la puanteur enflait. En sortant des buissons, ils découvrirent une bande de goudron avec des marques blanches. De l'autre côté, s'élevaient des murs.

      •  Ce sont des nids de bipèdes ! s'émerveilla Nuage de Loir. Demi Lune m'en avait parlé quand j'étais encore à la pouponnière.

      •  Se sont des maisons, le rectifia Hugo. Les hommes vivent dedans.

        Tout à coup, un bruit assourdissant envahit l'espace et une masse noire apparut à l'horizon.

        L'apprenti recula quand la route commença à vibrer. La créature qui fonçait vers eux, grossissait à vue d'œil. Les poils de Nuage de Loir se dressèrent sur son échine quand le monstre de métal passa à une vitesse extravagante devant lui. Dans le ventre de la chose deux hommes étaient assis.

      •  UNE VOITURE, murmura-t-il.

      •  Ne nous attardons pas sur cette partie du territoire, miaula Fougère Enroulée. Au revoir Hugo et merci.

        La petite patrouille repartit vers la forêt. Les félins traversèrent une combe de terre battue où Fougère Enroulée leur expliqua qu'ici les apprentis s'entraînaient au combat et bientôt ils s'arrêtèrent devant un nid de bipèdes abandonné à demi détruit.

      •  Voila les ruines, leur dit Pluie de Granit. C'est là que Fleur de Bruyère, notre guérisseuse, fait pousser l'herbe à chat. Et vous connaissez la règle : pas touche à l'herbe à chat, d'accord ?

      •  Compris ! miaula Nuage de Loir.

      •  Le soleil commence à se coucher, il est temps de rentrer au camp, poursuivit son mentor.

        Les quatre chats cheminèrent côte-à-côte sur le trajet du retour. Arrivés au camp, ils se séparèrent. Nuage de Loir rejoignit Nuage de l'Aube qui lui présenta un autre apprenti : Nuage d'Ajoncs, un petit minet roux-flamme. Dans la tanière des apprentis, Nuage de Loir se choisit une place près de Nuage de l'Aube et s'endormit en se disant que, demain, il apprendrait beaucoup de choses.


    votre commentaire
  •  

    NUAGE DE LOIR SE RÉVEILLA avant l'aube. Les autres apprentis dormaient encore. Il sortit de la tanière et s'assit sur une souche d'arbre. Soudain, un cri déchira la nuit :

      •  Mes petits ! Où sont mes petits ?

        Nuage de Loir sursauta et aperçut Pelage d'Étincelles, une reine, hors de la pouponnière qui regardait de tous les côtés, complètement affolée.
    • Petite Menthe et Petite Sauge ont disparu ! C'est sûr, ils se sont fait dévorer par un renard !

    Les guerriers émergèrent des tanières et Fleur de Lilas, une chatte blonde, s'approcha d'elle pour la réconforter.

      • Calme toi, nous allons les retrouver. Quand ont ils disparut ?
      • Hier, j'étais dans la pouponnière avec eux. Je me suis endormi et à mon réveil Petit Menthe et Petite Sauge avaient disparu. Leurs nids étaient froids, expliqua Pelage d'Étincelles en tremblant de peur.
        Aussitôt, des voix s'élevèrent de la foule massée autour d'elle :
      • Il faut organiser des patrouilles de recherche !
      • Qui vient avec moi ?
      • Je vais au ruisseau !
      • Et moi, aux ruines !

    Plume de Geai, le lieutenant, les fit taire.

      • Je pars pour le grand chêne. Demi Lune, Plume d'écureuil et Cœur de Cerisier, suivez moi, dit-il. Pluie de Granit, Queue de Merle, Plume Noire et Fleur de Lilas, vous allez au chemin du tonnerre. Pelage d'Oiseau, tu iras jusqu'aux rochers chauds avec Cœur de Mousse, Fougère Enroulée et Nuage de Loir.

    En entendant son nom, l'apprenti frémit : on l'avait choisi, lui, parmi les autres. Je vais leur montrer que je peux retrouver les chatons de Pelage d'Étincelles, pensa-t-il.

    • VIENS, lui dit Fougère enroulée.

    • Je te suis, répondit Nuage de Loir.

    La patouille dirigée par Pelage d'Oiseau partie en direction du chemin du Tonnerre. Cœur de Mousse, la jeune guerrière blanche, repéra en premier la trace des chatons. Elle se dirigeait vers les rochers chauds, en territoire ennemi ! Pelage d'Oiseau emmena la patrouille vers les terres du clan de la Source. Ils venaient de franchir le marquage quand un miaulement se fit entendre.

    • Ils sont là ! Sur le rocher ! cria Nuage de Loir en montant la rivière.

    • Vite ! Il faut aller les chercher avant qu'ils ne se fassent emporter par l'eau ! miaula Fougère Enroulée.

    • Et qu'une patrouille ne nous repèrent. ajouta Cœur de Mousse.

    • On va faire une chaîne ! dit Pelage d'Oiseau. Nuage de Loir tu, est le plus petit, tu passe devant. Je te suivrait avec Cœur de Mousse. Fougère Enroulée tu reste là pour recevoir les chatons.

    • D'accord ! répondit l'apprenti noir en s'élançant vers la berge, bien décidé à prouver sa valeur.

    Nuage de Loir sauta sur première pierre. L'eau lui lécha le bout des pattes. Il frémit à l'idée de devoir sauter dans la rivière pour sauver les chatons. L'apprenti s'élança sur la deuxième pierre qui était la plus haute. Pelage d'Oiseau et Cœur de Mousse le suivait. Le novice arriva bientôt à la quatrième pierre, la plus lisse mais aussi la plus submergée. Les deux chaton s'y accrochaient de toutes leur forces en tremblant de peur. L'un était gris au poil mi long, il s'agissait de Petite Menthe, l'autre était noire et blanche, elle s'appelait Petite Sauge.

    NUAGE DE LOIR saisit Petite Sauge et la passa à Pelage d'Oiseau qui la transmit à Cœur de Mousse. Cette dernière la donna à Fougère Enroulée qui la posa à terre un peut plus loin. Brusquement, Nuage de Loir poussa un cri, affolé : une vague avait emporté Petite Menthe dans la rivière Le chaton battait des pattes dans le vide pour essayer de se maintenir hors de l'eau. Nuage de Loir plongea dans la rivière et instantanément le froid le saisit. Malmené par les remous de l'eau trouble, Nuage de Loir réussit quand même à sortir la tête des flots. Il repéra Petite Menthe et tenta de nager vers lui mais le courant l'en empêcha et le fit retourner sous l'eau. Le liquide tourbillonnant le cernait de partout, impossible de différencier le bas du haut. Le dos de l'apprenti heurta un sol. Nuage de Loir s'aperçut qu'il avait touché le fond de la rivière. D'un bon il se propulsa à l'opposé et pu reprendre son souffle. Petite Mente se débattait de plus en plus faiblement. Nuage de Loir le rejoignit rapidement en s'aidant du courant et l'attrapa par la peau du cou. Cœur de Mousse sauta dans l'eau et l'aida à regagner la berge.

    • Merci, hoqueta-il à travers les poils mouillés du chaton. Tu m'a sauvé.

    • Et toi tu a sauvé Petite Menthe et Petite Sauge, lui fit elle remarquer.

    • Ce n'était pas grand chose. Je n'ai fait qu'écouter les ordres.


    4 commentaires
    • MES PETITS !

    Pelage d'Étincelles avait crié en voyant la patrouille de Pelage d'Oiseau émerger du tunnel en portant les deux chatons. Elle se précipita vers eux.

    • Est-ce-que Petite Sauge va bien ? Pourquoi Petite Mente est trempé ? Il ne bouge plus ! Cette fois c'est sûr, il est mort !
    • Mais non, la rassura Fougère Enroulée. Regarde, il respire.

    • Il faut les amener à Fleur de Bruyère, notre guérisseuse. dit Pelage d'Oiseau. Nuage de Loir et Cœur de Mousse aussi. Il ne faudrait pas qu'ils s'enrhument.

    Pendant que Nuage de Loir marchait vers la tanière de la guérisseuse, suivit de Cœur de Mousse qui portait les chatons, Demi Lune accouru vers lui.

    • Mon pauvre petit, tu n'a rien ? Tu est trempé ! Est-ce-que tu es sur que ça va ?

    • Mais oui, je vais bien. Par contre les chatons non, et si tu ne me laisse pas passer ils vont tomber malade.

    Demi Lune s'écarta et les deux chats entrèrent dans la tanière de Fleur de Bruyère. La guérisseuse vint les accueillir.

    • Posez les chaton dans les nids. Je vais chercher mes herbes.

    Fleur de Bruyère disparu dans une cavité et en ressorti la gueule pleine de remèdes.

    • QU'EST-CE-QUE C'EST ? demanda Nuage de Loir quand elle donna une baie à Petite Mente.

    • C'est une baie de genièvre pour l'aider à mieux respirer et lui redonner des forces. Petite Menthe à faillit se noyer non ?

    • Oui, répondit l'apprenti.
    • Et les graines noires ce sont des graines de pavot. Elles vont aider les chatons à s'endormir.
    • Et pour nous ? demanda Nuage de Loir.
    • Vous n'êtes pas malade, non ? Je ne peut rien vous donner. Par contre une journée de repos vous ferez du bien.

    • Mais j'ai un entrainement, moi ! protesta l'apprenti.

    • Fleur de Bruyère à été formelle, lui dit Cœur de Mousse. Pas d'entrainement pour aujourd'hui. Viens.
    • Attend, Nuage de Loir. Peut-tu donner du thym à Pelage d'Étincelles s'il-te-plaît ? miaula la guérisseuse en lui tendant une branchette. C'est pour calmer son anxiété et faire passer le choc.

    • D'accord, répondit-il à contre-cœur.

    Il prit le thym et partit le donner à la reine. Nuage de Loir entra dans la pouponnière et aussitôt une délicieuse odeur lactée lui rappela sont enfance. Il donna le remède à Pelage d'Étincelles et ressortit. Il se dirigea vers le tas de gibiers, pris un campagnol et le mangea. Nuage de l'Aube le rejoignit.

    • T'as de la chance quand même. Avoir été choisi pour sauver des chatons. Et surtout en territoire inconnu ! Moi je dormais.

    • Les rochers chauds ne sont pas vraiment un territoire inconnu. Et regarde se que j'ai récolté en retour : une journée de repos forcé. Toi tu peut encore sortir t'entrainer mais moi je dois rester au camp.

    • Et oui.

    • Nuage de l'Aube ! On part en patrouille, l'appela Plume d'Écureuil, son mentor.
    • J'arrive ! À plus tard Nuage de Loir. Je te raconterai.

    La patrouille frontalière disparue dans le tunnel de fougère et Nuage de Loir se retrouva seul.

    C'est vrai que j'ai un peu sommeil, se dit-t-ilJe devrais aller me coucher. Le novice entra dans la tanière des apprentis et se lova dans son nid. Le sommeil vient rapidement à son grand bonheur.

    UNE PATTE dans ses côte le réveilla. Nuage de Loir ouvrit les yeux et il s'aperçut que le soleil était en train de se coucher. Nuage d'Ajoncs, le petit chat roux, le regardait timidement.

    • Qu'est ce que tu veux ? le questionna Nuage de Loir.

    • C'est... C'est Fougère Enroulée qui m'envoie, dit-il d'une voix mal assurée. Elle t'attend dehors.

    • Dis lui que j'arrive.

    Le petit chat sorti de la tanière et Nuage de Loir entendit ses pas se perdre dans la clairière. L'apprenti s'étira en grognant. Qu'est ce qu'elle me veux ? se demanda-t-il. Quand il sorti, il aperçu son mentor en compagnie d'autres chats. Il s'approcha.

    • Fougère Enroulée ? Tu veux me parler ? lui demanda-t-il.

    • Te voilà ! C'est l'assemblée ce soir tu sais, et pour te récompenser de ton courage, Étoile du Ciel a décidé que tu ferrais partis de ceux qui représenterons notre clan.

    • Génial ! s'exclama l'apprenti. On part quand ? Qui d'autre viens ? Je serais le seul novice ?

    Fougère Enroulée lui sourit.

    • Calme toi. On part bientôt, il y aura les vétérans, les chasseurs et les anciens. Fleur de Bruyère viens aussi, ainsi que Nuage d'...

    Elle fut coupée dans son élan par Étoile du Ciel.

    • Tout le monde est là ? Bien, alors en avant.

    Suivi d'une horde de félins, le chef sortit du camp et trottina jusqu'au grands chênes.

    ARRIVÉS LÀ BAS, Fougère Enroulée lui conseilla de rester avec ses camarades, pour sa première assemblée. Alors il suivi Nuage de l'Aube, et rencontra les novices des autre clans.

    • Je te présente Nuage Rouge et Nuage de Ruisseau, son frère, lui dit Nuage de l'Aube et lui montrant un grand chat roux foncé, presque rouge, et un autre, plus petit, gris tigré de noir, qui jetait des regards anxieux à la foule.

    • Enchanté, miaula Nuage Rouge. C'est ta première assemblée ?

    •  Oui, répondit Nuage de Loir. Tu appartiens à quel clan ?

    • Au clan de la Source ! annonça t-il, tout fier. Nos territoires on une frontière en commun. Tu n'as pas reconnut notre odeur ?

    • Je ne suis novice que depuis hier, se défendit l'autre. Et il y a beaucoup de choses à apprendre.

    Nuage Rouge ronronna.

    • Je comprend. Mais si tu a commencer ton apprentissage hier, comment ce fait-il qu'Étoile du Ciel t'ai choisit pour cette assemblée ?

    Nuage de Loir n'eut pas le temps de répondre que déjà, l'appel d'un chef retentit dans la clairière, provenant d'une petite colline au centre.

    • Approchez vous de la bute, chats de tout les clans. Et que l'assemblée commence !


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique