• 5 - Un nouveau départ ?

    636 ouvre doucement les yeux. La nuit est tombée. Le Weaving saute sur le sol et se dirige vers la table de la cuisine, comme d'habitude. Mais quelque chose le dérange, quelque chose a changé. Inquiet, il se retourne et se fige aussitôt : les étagères qui devrait abriter ses 900 congénères sont vides ! 636 s'élance dans la maison, en direction de la chambre de sa Créatrice. Elle est vide, tout comme les autres pièces : le Weaving est seul. Après avoir attendu de longues minutes dans une patience paniquée, il se décide à sortir pour rejoindre Caméo. Elle saura peut être ce qui est arrivé aux autres Weavings.

     

    ***

     

    « Caméo !! »

    En attendant 636 crier son nom, la petite chatte sursaute. Son ami Weaving fonce sur elle à toute vitesse. Fouillant dans les poubelles à la recherche de nourriture, elle ne l'avait pas vu arriver.

    • 636 ! Tu m'a fait peur ! Qu'est ce qui ce passe ?

    « Tout le monde est parti ! Je ne sais pas ce qui se passe, je...

    • Hé ! Calme-toi. Respire, et redit-moi ça.

    « Les Weavings et la Créatrice ont disparu... »

    • Ah... Je vois. Elle a du partir pour une autre ville.

    « Quoi ? »

    • En fait, il ne reste que trois Créateurs. Ils sont réparti entre les villes, mais il arrive qu'un Créateur ne parvienne pas à créer assez de Weavings pour une raison quelconque. Alors un autre Créateur doit se rendre chez lui pour l'aider pendant un certain temps.

    « Mais alors qu'est ce qu'il arrive à la ville qui n'a plus de Créateur ? »

    • Avant de partir, ta Créatrice à libéré tous ses Weavings dans la ville. A son retour, elle en créera de nouveau pour remplir les étagères.

    « Alors je suis libre ? Et les autres aussi ? Il faut aller les chercher. »

    • Non, très peu de Weavings peuvent communiquer et comprendre. Tu es le premier que je rencontre. On perdrait notre temps.

    « Alors ? Qu'est ce qu'on peut faire ? »

    • Hum... Si tu es libre, alors on peu aller n'importe où !

    « Qu'on parte ? »

    • Oui ! On pourrait aller quelque part entre les villes. On verrait les plaines désertes, les montagnes de poussières, des rivières qui ont peut être encore de l'eau... Et avec un peu de chance, on reverra le soleil !

    « Alors on va chercher le soleil ! »

    • Et le ciel ! Tu as déjà vu le ciel ? Il y a sûrement un endroit où les nuages sont moins épais. Et j'aimerais tellement voir les étoiles aussi ! Et la mer, et des arbres vivants, et d'autres animaux, et...


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Juin à 11:29

    Un chapitre un peu plus court pour finir cette histoire, mais j'avais plus trop d'idées... J'écrirai peut être une "suite" avec un perso humain parce que je sais que j'ai peu développé cet univers et qu'il reste plein de choses à dire et à expliquer. Donc, à suivre ? Quand j'aurai de l'inspi et du temps, à moins que l'un de vous veuille l'écrire...?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :